Moisson par propulsion animale

VALLUS, LA MOISSONNEUSE GAULOISE

 

Les romains récoltaient le blé à l’aide de la faucille dentelée, avec précaution pour ne pas perdre un grain. Lors de la conquête de la Gaulle vers 400 avant JC, ils découvraientl’étrange machine à moissonner poussée par un animal, utilisée dans le domaine agricole et la nommèrent Vallus.

 

Pour couper les moissons, les Gaulois utilisaient une sorte de caisse montée sur deux roues et armées de dents à sa partie avant, des brancards à sa partie arrière, où était attelé bovin ou équidé. L’animal poussait la machine vers l’avant, le conducteur situé à l’arrière, haussait ou abaissait les dents à la hauteur des épis. Un assistant situé sur le côté, coupait au moyen d’une raclette les épis et les poussait dans le fond de la caisse.

 

Il aura fallu attendre 1820 pour voir une machine à moissonner réalisée sur le même principe, créée par le Révérend Patrick Bell et qui sera à l’origine de toutes les moissonneuses récentes.